Ma reconversion professionnelle en assistante administrative

Dans cet article je vais vous raconter ce qu’il s’est passé entre le moment où j’ai quitté la banque et le moment où j’ai créé mon entreprise. 

J’ai mis fin à mon contrat à la banque en juin 2019, bien entendu j’avais déjà une idée derrière la tête : devenir entrepreneur(e). 

J’ai décidé de faire une reconversion professionnelle pour devenir assistante administrative. 

Une transition en douceur

Je décide de passer l’été tranquillement, au calme, sans me mettre la pression, pour me retrouver, me libérer de ces derniers mois riches en émotions.
Je souhaite laisser la banque derrière moi et
réfléchir à mon avenir, à ma reconversion professionnelle. 

Je pars en voyage 10 jours en Italie avec mon conjoint, ces vacances ont été pour l’instant les plus belles vacances de toute ma vie, cela m’a permis de couper et de faire la transition sur cette nouvelle vie qui allait commencer. 

L’été se passe, je prends conscience de tout ce qu’il s’est passé et je suis contente du parcours que j’ai fait.
Je me sens réellement libérée d’avoir quitté cet univers professionnel qui ne me convenait pas. Même si je n’y vois pas encore clair sur mon avenir et ma reconversion, je me sens tellement bien !
Je n’ai pas peur, je reprends confiance en moi.
Je me sens motivée et ressourcée pour passer à l’étape suivante.

L’origine de ma reconversion professionnelle

Arrive le mois de septembre, je commence à mettre en place l’idée qui trottait dans ma tête. 

Mon conjoint a son entreprise depuis 3 ans, Axel Femenia Bois, il est artisan dans le bois, il travaille sur toute la côte et pose des terrasses et des clôtures en bois.  

Je suis à ses côtés depuis le début, mais sans trop m’y impliquer, il y a eu beaucoup de prise de tête, car comme tout entrepreneur les débuts peuvent être compliqués tant niveau gestion du temps, que organisation, et surtout sur l’équilibre vie privée et vie professionnelle. Il commençait les journées tôt, il était sur le chantier, et le soir après sa journée de chantier  il enchaînait avec les papiers, les devis, les messages jusqu’à 21h ou plus. Son esprit était constamment ailleurs, préoccupé par son entreprise, et je le ressentais, c’était frustrant, et difficile à vivre, et soyons honnêtes, source de reproches et de conflits.

 

Son entreprise grandit, on en parle tout l’été, il a besoin d’aide, pour se libérer du temps, se décharger mentalement.  Il a besoin d’une assistante pour l’aider à gérer son planning, ses factures, ses déclarations, les messages des clients, il a des nouvelles idées.
Il aimerait également être présent sur les réseaux sociaux, faire des événements, créer son site, continuer à se développer, bref tout un tas d’idées et de projets,
mais seul il manque de temps et de compétences.
Il croit en moi, en nous, et m’ouvre les yeux, mes expériences pro, mes diplômes m’ont fait prendre en main la relation client, l’organisation, l’administratif et la gestion, il a raison, j’ai toutes les compétences pour être son assistante !

Le passage à l'action

Je suis d’accord avec lui, l’idée me plaît, je suis une personne organisée, j’aime la relation client, et la conception de projet.
 
Le seul point qui me bloque : je ne veux pas dépendre de lui, que ça soit financièrement ou par le travail, je ne veux pas être son employée, nous sommes en couple, et avons chacun notre caractère, il nous faut fixer des règles, des conditions dès le début. 

Ce que nous faisons ! 

Je mets également un plan d’action en place, afin de me fixer des objectifs et une date pour avancer dans mon projet professionnel. 

On décide de tester le fonctionnement sur les 4 prochains mois, si ce métier d’assistante me plaît, je crée mon entreprise en janvier 2020, pour trouver d’autres clients, ainsi Axel ne sera pas ma seule source de revenus, mais je le garde comme client principal et prioritaire.

Certains n’approuvent pas notre idée, et nous déconseillent de travailler ensemble. 

Nous on croit en notre idée, on a envie de faire les choses bien et nous avons envie de tester, cela ne nous engage en rien.

La période d’essai en tant qu’assistante

De septembre à décembre, je teste le métier d’assistante administrative. Ça se passe super bien j’adore l’idée, très rapidement je prépare mon projet, j’enchaîne les rendez-vous, les réunions pôle emploi, couveuse, chambre des métiers, pour monter mon projet au mieux et être prête pour janvier. 

L’entreprise de mon conjoint, Axel, évolue énormément en quelques mois, je me sens impliquée et investie à 100 % avec lui pour son entreprise. Je comprends son quotidien d’entrepreneur, les problèmes qu’il peut rencontrer, je prends goût à l’aider, et je me sens utile, je sais que je contribue au bon fonctionnement de son entreprise !
Ce sentiment d’être utile, d’être contente et satisfaite de mon travail, c’est un sentiment que j’adore et que je souhaite retrouver.
Axel est vraiment satisfait de mon travail, je lui ai tout remis à jour, et il y avait de quoi faire !! On se sent comme
une équipe, une vraie force pour nous deux, lui se sent soulager que je m’occupe de l’administratif, communication, organisation, et moi il me permet de découvrir le métier d’assistante, il m’encourage dans mon projet de création d’entreprise, et me soutient à 100 %. On se complète et le combo est gagnant.

Ensemble on va plus loin

Je le précise car quelques mois auparavant, le fait de créer son entreprise n’était pas du tout envisageable pour moi, je pensais que c’était trop compliqué, trop risqué et je ne voyais pas l’intérêt et puis Axel m’a donné goût au monde de l’entrepreneuriat en ayant lui-même monté son entreprise. Mes recherches, et ma motivation ont fait le reste dans cette reconversion, mais sans lui je ne sais pas si cette idée aurait vu le jour, et je suis très fière de ce que j’ai accompli, mais l’aide et le soutien d’une personne, ici d’Axel a été un vrai moteur.  
Le fait d’avoir
ce projet de création d’entreprise et de le préparer me remplit de joie, d’espoir, je suis motivée et j’ai hâte que tout soit en place. Je construis un business plan, fait des études de marchés, réfléchis sur mes prix, mes prestations, sur le statut, si je passe par une couveuse ou non. Un tas de recherches très intéressantes, qui m’ont permis de donner vie à mon projet.

Conclusion

Tout n’est pas parfait, ni prêt à 100% mais j’y crois et je décide de créer mon entreprise en date du 02 janvier 2020.
Au début, ce sera Lucie Champvert Assistante Administrative, par la suite vous verrez que de
nombreuses choses ont évolué, ont été changées, ça passera par mon identité visuel, mon logo, mon site, mes offres, mes tarifs ! Des évolutions constantes car j’aime apprendre, m’améliorer et faire des choses qui soient en accord avec ma personnalité et mon entreprise. 

Dans le prochain article, je ferai avec vous le bilan de cette première année d’entrepreneuse, un bilan assez surprenant, et qui vous montrera que tout le monde peut y arriver, croyez en vous, décidez vous à agir, et mettez les actions en place ! 

Sur ces belles paroles je vous dis à bientôt ! 

 

Retrouvez le premier article, sur mon parcours professionnel dans la page blog. 

 

 

N’hésitez pas à commenter et me dire si vous aussi vous êtes passés par une reconversion professionnelle. 

4 réponses

  1. Super Lucie !
    Tu as eu le cran de sauter le pas, de te lancer et surtout croire en toi.
    Je suis en train de me former pour me lancer également : c’est LA décision professionnelle de ma vie 😁
    Et j’espère que je vais réussir 💪
    Bonne continuation à toi et hâte de savoir la suite de ton aventure !
    Fanny

    1. Coucou Fanny, sauter le pas est le plus difficile je comprends, mais c’est aussi la meilleure décision à prendre pour pouvoir avancer 🙂 Je t’encourage dans ton projet !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *