Soulager la charge mentale des entrepreneures : ma mission première

Lorsque vous démarrez votre business, on vous demande souvent de définir votre « pourquoi ». Pourquoi vous faites ça pour vous et pourquoi pour vos futurs clients. Dans cet article, je vous parle de « mon pourquoi ». En choisissant de devenir assistante virtuelle, mon souhait était de venir soulager la charge mentale des entrepreneures, en les aidant dans leur quotidien et leur apportant toute mon expertise.  

Soulager la charge mentale des entrepreneures : me sentir utile

Si vous me suivez depuis quelque temps, vous avez déjà dû comprendre que ce que j’aime par-dessus tout dans mon métier, c’est de me sentir utile. D’apporter une réelle valeur ajoutée à mes clientes.
J’aime ce sentiment de satisfaction lorsque mes clientes me remercient, me font savoir qu’elles sont contentes de mon travail. Que je suis un réel soutien, que je les aide à soulager leur charge mentale des entrepreneures, mais également leur charge de travail. 

Si une de mes clientes est heureuse et satisfaite, je le suis deux fois plus. Je voulais vraiment un métier dans lequel je pouvais trouver ce sentiment d’utilité, et de service.  Et en tant qu’assistante, je retrouve énormément cet aspect-là. 

Mon besoin d’être utile est donc complètement rempli. Chaque activité, chaque métier à son utilité, j’en suis bien consciente, mais la perception, et l’objectif, peut être différent selon les personnes.

Ma mission première est donc de venir soulager la charge mentale des entrepreneures. Je me sens utile et complètement satisfaite lorsque je suis parvenue à les libérer ou les alléger de leur mindset

La charge mentale des entrepreneurs

Parlons de cette charge mentale, qui pèse sur chaque entrepreneure. Qu’on se le dise.

Nous avons toujours beaucoup de pensées, de tâches à effectuer ou à valider, ou de stress. Parfois, cela peut être très compliqué de réussir à gérer ce flux constant d’informations qui se trouvent dans notre cerveau. 

Et c’est là que j’aime intervenir. C’est là que ma mission première de venir soulager la charge mentale des entrepreneures prend tout son sens.  

En décidant de faire appel à moi, les entrepreneures font systématiquement le choix de se décharger mentalement, en me déléguant ces tâches qui les encombrent. Ces missions-là, je vais m’en occuper pour elles. Elles n’auront donc plus à y penser, et cela viendra alléger leur to do List.

Il est important de savoir lâcher prise et de reconnaître qu’il est temps de déléguer. Ainsi, certaines tâches peuvent être réalisées par une autre personne. Il est bon pour une cheffe d’entreprise d’avoir le temps, la possibilité et l’énergie de se concentrer sur son cœur de métier, et sur sa zone de génie principalement. 

Retrouver un équilibre entre vies privées et professionnelles

Bien souvent, lorsque cette charge mentale devient trop importante, elle a forcément un impact sur notre vie privée. Et en général, on prend vite cette mauvaise habitude de déborder sur sa vie personnelle. 

Vu que la charge de travail augmente, il en va de même avec la charge mentale. Nos journées ne sont donc plus assez longues pour tout faire seule, donc on y ajoute des heures, et parfois même des soirées, voire des nuits, des week-ends, pour réussir à tout faire en tout et dans les délais impartis. Et là, c’est la cata !! 

C’est une erreur, mais comme toute erreur, elle nous permet d’apprendre, d’évoluer et de changer. C’est parfois en arrivant à ce stade que l’on prend conscience de certaines choses et qu’un déclic à lieu. 

C’est aussi ici que j’interviens. Le fait d’être assistante me permet donc de décharger la charge mentale des entrepreneures qui sont mes clientes. En leur permettant aussi de leur dégager du temps qui va venir rééquilibrer leurs vies professionnelles et privées. Elles arrivent à gagner du temps qu’elles peuvent passer à autre chose. Et qu’est-ce que j’aime savoir que je les aide sur ce niveau-là aussi !

Le support et l’épaule sur lesquels compter

Être une épaule sur laquelle mes clientes peuvent s’appuyer. Voici un autre point qui me permet de trouver ce sentiment d’utilité dans la charge mentale des entrepreneures.

Faire partie d’une équipe. Savoir que l’on va échanger sur l’évolution de leur business : les prochains lancements, les projets, …

Et elles savent que je suis là pour les accompagner dans ces aventures, et que je viendrais en appui. Que ce soit pour réaliser les micro-tâches ou encore co-organiser ces nouveaux projets. C’est aussi un point que j’adore.

Je trouve ça super important, rassurant, stimulant et motivant de pouvoir échanger avec une personne sur l’évolution de son business. 

Savoir s’entourer des bonnes personnes, avec des compétences que nous n’avons pas toujours et aussi selon moi un point essentiel. Et j’adore être une de ces personnes pour mes clientes. 

Charge mentale des entrepreneures : se recentrer sur son cœur de métier

Lorsque je viens soulager le quotidien des entrepreneures, je leur permets de pouvoir se consacrer à leur cœur de métier, et à ce qu’elles savent le mieux faire. 

Le fait de me déléguer des tâches, leur permet d’alléger la charge mentale des entrepreneures, du temps et aussi de l’énergie. Ce qui les rend plus productives et plus disponibles pour se donner à fond à leur cœur de métier.

Le fait d’être pleinement concentrée sur votre business apporte de l’énergie, de la créativité, du temps pour son développement, mais aussi du bien-être, et un bon équilibre. 

Vous avez donc compris tous les aspects qui sont regroupés dans ma mission première.  Dans le fait de venir soulager la charge mentale des entrepreneures. Mais aussi, mon besoin de me sentir utile pour mes clientes, en les déchargeant mentalement, en les aidant à rééquilibrer les différentes parties de leur vie, en les épaulant et en leur permettant de se consacrer à leur cœur de métier. 

J’adore voir et contribuer à l’évolution de mes clientes. Voici ce qui fait mon bonheur et qui correspond à ma mission. 

Si vous avez des questions, ou que vous souhaitez savoir quels types de missions je réalise, vous pouvez me contacter ou me laisser un commentaire sous cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *